Pages - Menu

jeudi 3 février 2011

Cité de l'architecture


Petit détour par la cité de l'architecture et du patrimoine ce midi. Bon, le passage c'est fait au pas de charge, alors je n'ai pas vraiment pu contempler les merveilles romanes, gothiques et renaissances de l'endroit (pourtant, certains portails romans sont magnifiques) alors je ne vous parlerais que de l'appartement de la cité radieuse.
Dans la gallerie de l'architecture, ils ont installé la reconstitution, à taille réelle, d’une cellule de la cité radieuse de Le Corbusier. Cela fait des années que je voulais visiter un des ces apparts, c'est maintenant chose faite :-)
On a beaucoup dit et écrit sur le sujet, mais c'est toujours plus intéressant de visu.
D'abord, c'est quand même très bien foutu. Le principe du duplex, à baie vitrée unique sur les deux niveaux et avec la chambre parentale à l'étage, ouverte sur le salon et profitant ainsi de la lumière semble très agréable à vivre.
Faire les chambres d'enfant tout en longueur me semblait bizarre. Sur place, on comprend qu'ainsi, il y a 3 espaces en un : l'espace sommeil, puis l'espace travail et enfin l'espace jeu. Aucun n'empiète sur l'autre.
Les portes sont coulissantes (même pour certains placards), pour un vrai gain de place.
Les matériaux (parquets, cloisons murales en bois peint, béton) sont bien choisis. Les meubles sont tout à fait dans l'esprit Le Corbu. À noter une petite bibliothèque dans l'entrée qui rappel beaucoup le travail de Charlotte Perriand.
C'est certain qu'il y a plein de défauts à cet endroit et que, y vivre maintenant, ça doit être pénible : cuisine manquant de place et nul part ou poser ses robots ménagers, les claustrophobes ne peuvent pas rentrer dans la salle de bain, le buffet de la grand mère, va falloir le laisser à la cave et, les murs supporteront mal les posters de Tokyo Hotel de la petite dernière, mais, quand on pense que cette cité a été conçue entre 1947 et 1952, c'est étonnant de modernité.

L'entrée des 2 chambres d'enfants

Escalier intérieur

La cuisine

Les photos ont été piquées de ci de là sur Internet. Elles ne représentent pas vraiment l'appartement tel qu'il est à la cité de l'architecture, ou il est présenté avec l'aménagement et la déco de l'époque.

1 commentaire:

  1. C'est vrai que la Cité de l'Architecture est un endroit étonnant. J'ai moi aussi découvert avec surprise tous ces lieux et époques différentes et j'étais tellement heureuse de pouvoir visiter l'appartement de la Cité Radieuse. Ça me donne envie d'y retourner.

    RépondreSupprimer