Pages - Menu

jeudi 15 septembre 2011

Des nouvelles de la famille



Mon grand a commencé ses cours à l'Atelier de Sèvres, lundi dernier. Ça a l'air pas mal du tout (en même temps, c'est pas donné, donc il vaut mieux) et je suis étonné des progrès qu'il fait en si peu de temps.
Les matières enseignées sont classiques, avec en plus pas mal de multimédia et ils ont l'air bien équipé en ordis, appareils photo et tutti quanti.
Il a de la chance, d'après ce que je comprends, l'ambiance et les profs sont beeeeeeaucoup plus détendus que dans mes souvenirs d'école à l'Esag.
Ça me donne envie de retourner en cours :-)
Y'a t'il, ici, des lecteurs qui y sont ou qui ont fait cette école ?

11 commentaires:

Jefferson a dit…

Hello

J'ai fait l'Atelier de Sèvres il y a 5 ans, c'est une très bonne préparation aux concours des grandes écoles, l'ambiance y est effectivement plutôt détendu, mais sérieuse ! J'en garde un bon souvenir et de bonnes bases. Bon courage au grand !

++

Julien a dit…

Effectivement, l'ambiance est cool. Ça fait un sacré contraste avec le lycée.
En fait, il fait exactement ce qu'il faisait en douce au bahut : dessiner, écouter de la musique et manger pendant les cours. Mais là, il a le droit :-)

Jefferson a dit…

Ahahah ! La belle vie. Il souhaiterait rentrer dans quelle école ?

Julien a dit…

Les Arts déco, à priori, mais il va réfléchir et se renseigner pendant l'année :-)

Clémence a dit…

Personnellement, je n'ai pas accroché à l'atelier de Sèvres. J'avais fait une prépa littéraire avant et j'ai trouvé l'ambiance trop puante et l'atmosphère de travail ne m'a pas plu (mais c'est peut-être justement parce que je venais de khâgne). Ça ne m'a pas empêché de réussir mes concours.

Macha Mogoutova a dit…

j'étais aux ateliers de Sèvres il y a maintenant 5-6 ans.
l'ambiance est super, quelques profs un peu trop sevères à mon gout, pour le prix qu'on paye.mais sinon vraiment une très bonne formation, j'ai appris beaucoup en seulement 9 mois lasbas, c'est très intense, et si le grand veut aller aux ArtsDéco, les ateliers préparent surtout pour ça!!!

Julien a dit…

Clémence :
Tu entends quoi par ambiance puante ? Trop friquée ? C'est la critique de mon rejeton pour l'instant. Un peu beaucoup de fils et filles à papa qui sont là on sait pas trop pourquoi…

Macha :
Ben, il me semble que c'est justement parce que l'école est chère que les profs se doivent d'être sévère. À ce prix, il y a un peu obligation de résultats, et c'est pas en étant trop sympa qu'on l'obtient ;-)

Merci beaucoup pour vos témoignages :-)

lo a dit…

Très bons cours d'histoire de l'art !

Clémence a dit…

J'avais l'impression que beaucoup d'étudiants étaient effectivement des fils et filles à papa qui méprisaient un peu les gens qui n'étaient pas de Paris (et qui, d'ailleurs, n'envisageaient pas de passer des concours pour des écoles qui n'étaient pas à Paris).
Certains étaient encore des gamins pour qui cette année semblait être un caprice de plus. J'avais l'impression de retourner au collège où les élèves se montrent un peu nonchalants et dilettantes face à des profs qu'ils jugent trop exigeants (alors que l'année est quand même courte).

Julien a dit…

Ce que tu dis ne m'etonne pas beaucoup, malheureusement. Ce genre d'école c'est un aimant pour les "gamins" qui savent pas quoi faire de leur vie et dont les parents gagnent confortablement leur vie.
Mais bon, les profs ont l'air bon et c'est quand même le principal :-)

fanfounet a dit…

un chien fait pas des chats di don doudou