Des fusils pour tuer la misère


Un portrait d'André Robillard, un bonhomme magnifique, par Jo Pinto Maia.



Merci Anne :-)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

NoSigner

ATypl 2017