Pages - Menu

jeudi 17 octobre 2013

Poignant

En 2010, lors d'une retrospective lui étant consacrée au MoMa, l'artiste serbe Marina Abramović invite des personnes à s'assoir pour un face à face silencieux de 60 secondes.
Soudain, arrive, à son insu, Ulay, un artiste allemand avec lequel elle partageait sa vie dans les années 70 et qu'elle n'avait pas revu depuis 23 ans....


1 commentaire:

Pierre Bena a dit…

Ulay et Abramović décident de réaliser une performance en Chine, sur la grande muraille. Le temps que les préparatifs et les formalités soient accomplis, leur relation s'achemine vers une rupture. Ils décident alors que cette performance marquera la fin de leur relation. En 1988, ils se sont ainsi chacun rendus à une extrémité de la Grande Muraille de Chine afin de s'y retrouver au centre. Ulay est ainsi parti du désert de Gobi et Abramović, de la mer Jaune. Après avoir marché chacun 2 500km, ils se sont rencontrés au centre et se sont dit « au revoir »