En France, 1 enfant sur 3 ne part pas en vacances

Je trouve ça toujours très bien quand la pub, ou la communication, arrive à traiter des sujets difficiles sans pathos, sans utiliser les recettes éprouvées de la culpabilisation.

Gregory Ferembach et Dimitri Lucas (agence Les Gaulois) ont imaginé une campagne de pub pour Le secours populaire, mettant en scène les passeports de ces enfants qui ne peuvent pas partir.
Les visas y sont remplacés par des tampons désignant les lieux de leurs vacances : le terrain de foot, la rue, chez mamie, ma chambre, la médiathèque, devant la télé, la cage d’escalier…
Le sujet est grave mais les visuels sont assez gais, les lumières sont estivales et le kit de presse (que j'ai reçu) avec son cornet de glace renfermant un tampon est coloré et joyeux. Bref, j'aime :-)





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La meilleure base de données sur les logos que je n'ai jamais vue !

NoSigner