Pages - Menu

mercredi 21 mai 2014

Un cas intéressant

Zipeng Zhu, graphiste chez Sagmeister & Walsh, a conçu le logotype, ainsi que l'ensemble de l'identité graphique du Museum of moving image, un musée américain sur le cinéma, les jeux vidéos, la vidéos etc.
Je trouve ce travail intéressant car il a une forte personnalité, probablement un bon indice de reconnaissance, il est cohérent dans son ensemble et malgré tout, très difficile à lire.
Alors ? Bonne ou mauvaise création ?
Faut-il, à tout prix, privilégier la lisibilité, ou, la compréhension du signe peut-elle être minorée au profit du potentiel de reconnaissance et de la cohérence graphique ?

Z'avez 2 heures :-)

Blague à part, on peut vraiment se poser la question :
Demander à la personne qui va "recevoir" le message (en l'occurrence, un logo) de faire un effort de décryptage, ne va-t-il pas pas permettre à ce "message" de rester imprimé dans son esprit de manière plus durable ?
Retient-on mieux ce que l'on a eu du mal à déchiffrer ?
Encore faut-il que la création soit suffisamment forte pour que les gens ressentent le besoin de faire cet effort., cela va sans dire :-)




  

Aucun commentaire: