Pages - Menu

mardi 15 novembre 2016

Visite du 476 avec Robial

J'ai eu la chance, la semaine dernière, de passer un peu de temps avec Étienne Robial. On a discuté de tout, de rien, des enfants, du boulot, de Massin et de Pierre Faucheux, du Club des livres et de la cigarette électronique. Bref, un super moment :-)

Il m'a aussi fait visiter les locaux de 476, sa petite "structure de production et d'édition d'images imprimées". Dans ce garage (c'est vraiment un ancien garage) Robial édite des posters A3 de graphistes et d'illustrateurs.

La particularité de la chose c'est que tout est imprimé sur Riso. Mais kesako, Riso ?
En fait, il s'agit d'une imprimante couleur qui imprime en ton direct. Le risographe crée une maquette du tirage pour chaque couleur à imprimer. Cette maquette est ensuite appliquée sur le papier à l’aide d’un rouleau par laquelle passe la couleur. Il n’y a donc pas de mélange, chaque couleur est appliquée l’une après l’autre. Un peu comme la sérigraphie.
Et, comme en sérigraphie, il y a de légers décalages entre les couches et des imperfections, ce qui donne un caractère unique à chaque tirage.
Pendant que j'étais sur place, ils travaillaient sur des images de Loulou Picasso.
Allez, quelques photos :

Quelques images produites par 476

Travail en cours (à gauche, c'est un dessin de Loulou Picasso)

Les archives sont bien classées, rien à redire :-)

La fameuse imprimante Riso

Étienne, qui bosse

Pour en savoir plus sur l'impression Riso : Slap et Papier machine

Aucun commentaire: