Couleur virale

Un boulot très intéressant réalisé par le studio Bunch pour l'imprimeur croate Cerovski.
Ce que je trouve d'admirable, c'est la représentation qu'ils ont faite des couleurs.
Ces lignes arrondies me font penser à une schématisation des amibes, un parasite protozoaire. À priori, c'est dégoutant, mais, dans ce cas précis c'est une façon maligne de suggérer la viralité.
En poussant un peu plus loin l'analogie, on peut comparer les cartes de visites à des vues au microscope. Cela offre la possibilité de superpositions "aléatoires" qui créent des composition très vivantes.
Pour parfaire leur identité, le studio Bunch a dessiné, en collaboration avec Alberto Hernández, la typo Frank.






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La meilleure base de données sur les logos que je n'ai jamais vue !

NoSigner