Derrière les apparences

Voici la couverture du prochain numéro du New Yorker illustrée par Ana Juan.
Sur le site du magazine, l'illustratrice donne son interprétation de l'image :

"Vous ne voyez pas le visage du chien, mais je peux vous dire qu'il est fatigué. Fatigué des menaces des conservateurs et des vents réactionnaires qui soufflent de par le monde.
Mais, comme lui, pendant la période des fêtes, je vais regarder le feu pour reconstituer mon énergie et me reconnecter à la magie des rêves et de l'imagination."

Je vais faire comme ce chien aussi, je crois.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La meilleure base de données sur les logos que je n'ai jamais vue !

NoSigner