L'ADN à l'origine d'une typo

Dev Ethan Valladares (un jeune graphiste indien) a travaillé, pour son mémoire d'arts plastiques, sur un projet passionnant et un peu barré : TypoGrAphiC 1 et 2.

Ça mérite 2-3 lignes d'explications. Son postulat de départ c'était de relier la vie à la typo. Et, l'origine de la vie, c'est l'ADN.

Je vais simplifier à fond, mais, en très très gros l'ADN, ou acide désoxyribonucléique, est composé de nucléotides qui sont eux mêmes composés d'une base nucléique comprenant adénine (A), cytosine (C), guanine (G) ou thymine (T).
On a donc 4 lettres qui sont à la base de l'ADN.

Dev Ethan Valladares a donc imaginé une typographie composée de ces 4 lettres uniquement : ACGT

Mais, tout comme le véritable ADN, les possibilités sont multiples et TypoGrAphiC 1 est composé d'une centaines de glyphes par lettres. Chacune des lettres étant elle-même construite à partir de quelques formes simples (ligne, rond etc).

Vous suivez toujours là ? Parce que c'est pas terminé.

Il a aussi réalisé TypoGrAphiC 2, qui fonctionne de la même façon (4 lettres etc.) mais quand vous tapez ces lettres, en fonction des glyphes choisis, la typo va vous présenter un génotype particulier. En gros, le A avec le C montrera un œil clair, alors que le C et le A seront des cheveux noir.

Et ça fonctionne ! Vous pouvez télécharger TypoGrAphiC 1 et 2 en bas de la page. J'ai essayé, ça marche. J'adore ce travail !

TypoGrAphiC 1 :





TypoGrAphiC 2 :



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La meilleure base de données sur les logos que je n'ai jamais vue !

NoSigner